Google+ Margaud cuisine mais préfère dîner en ville

mercredi 15 juillet 2015

On adore les experts #Europe1

Le matin, je prends le temps en auto d'écouter toutes ses chroniques qui nous racontent la vie et notre futur. Ils sont tous là les journalistes-experts qui savent si bien nous vendent du rêve, du sang ou faire des publi-reportages.
En ce jour du 24 avril 2015, Apple sort sa montre. On nous pète les couilles avec ça.
L'expert est affirmatif : "Mais malgré tout, ..., c'est un véritable succès qui est en train de se préparer encore une fois de plus pour Apple"

Quelques semaines plus tard "Double échec pour Apple, et technologique et marketing".

Voilà !



dimanche 12 juillet 2015

Passé simple de Tour

N'ayant pas eu le courage de se fondre dans la foule, c'est du salon que nous regardâmes le tour sur le téléviseur. Nous avons adoré le passage du Gouray à la gare de Moncontour. 
Mais deux pages de pub auront refroidies ma passion passagère sur les paysages si connus. J'abandonnais le tour dans les tréfonds de Plouguenast. C'est d'ailleurs à peu près à cet endroit que d'ordinaire notre chemin familial dévie pour z'aller chez la belle-famille. Je n'ai donc pas vu la traversée du centre.
Nous nous finîmes aux palets. Ce fut aussi plaisant.

mercredi 8 juillet 2015

"Une tribune sectaire et haineuse"

dixit, André Vingt Trois, cardinal, archevêque et président de la conférence des évêques (et cumulard). Il a refusé d'être complice et de justifier la "guerre de civilisations" (20 minutes)

Une partie de la droite républicaine accompagnée d'un certain de grands "penseurs" publie une tribune "Touche pas à mon église" dans le dernier magazine Valeurs Actuelles. Cette tribune signée de Sarkozy entre autres, répond à une proposition bien vite enterrée de Dalil Boubakeur, recteur de mosquée.

La droite républicaine dite de gouvernement (enfin de l'ancienne majorité) qui a abandonné son dernier avatar "UMP" pour le patronyme si chic "Les Républicains" continue le combat identitaire. Elle n'en finit plus de courir derrière le Front National. Mais décidément ils n'ont plus grand chose de républicain.

"tu es un imbécile, et sur un imbécile, on ne construit pas une église"

Les premiers signataires : Charles Beigbeder, chef d’entreprise ; François-Xavier Bellamy, philosophe ; André Bercoff, écrivain ;Jeannette Bougrab, ancien ministre ; Pascal Bruckner, philosophe ; Jean Clair, de l’Académie française ;Chantal Delsol, de l’Institut ; Alain Finkielkraut, de l’Académie française ; Marc Fromager, directeur national de l’Aide à l’Église en détresse ; Gilles-William Goldnadel, avocat ; Basile de Koch, humoriste ; Alain Maillard de La Morandais, prêtre ; Élisabeth Lévy, essayiste ; Véronique Lévy, écrivain ; Sophie de Menthon, chef d’entreprise ; Thibault de Montbrial, avocat ; Camille Pascal, écrivain ; Jean-Robert Pitte, de l’Institut ; Jean Raspail, écrivain ; Ivan Rioufol, journaliste ; Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef ; Nicolas Sarkozy, ancien président de la République ; Jean Sévillia, historien ; Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC ; Jean Tulard, de l’Institut ; Philippe de Villiers, ancien ministre ; Éric Zemmour, essayiste.

mardi 7 juillet 2015

"Cela s’en va en chair de truie !"

Mon camarde blogueur Politeeks ayant eu l'idée saugrenue d'après les avocats de Me Marine Le Pen de l'avoir qualifiée de "Truie Lepeniste", la justice vient de le condamner à un euro de dommages à Me Le Pen et à 200 euros d'amendes avec sursis.

Ignorant qui est ce M. ou Me Sursis, je demande à Politeeks de bien vouloir l'inviter à une prochaine réunion des blogueurs politiques et associés au KDB de Nicolas. J'aurai le plaisir de lui offrir une belle pinte en solidarité.

J'écoutais à la radio une journaliste bien informée sur une radio d'information. Et quelques souvenirs me sont revenus. La journaliste donnait des conseils bien avisés aux utilisateurs d'internet à coup de sauvegarde et de copie d'écran si toutefois ceux-ci se sentaient diffamés à la lecture d'un billet ou d'un statut.

Il n'est jamais très agréable d'être pris sous le flot d'insultes ou d'accusations. Les quelques lecteurs de ma précédente vie à Aulnay s'en souviennent peut-être. J'ai connu les allusions sur ma famille, ou sur le quartier que j'habitais. Tout cela parce que j'affichais mes couleurs politiques et demandais des comptes au député d'un autre bord de ma circonscription. Il me revient aussi les allusions sur le second prénom d'un camarade de jeu Hervé, dont le second prénom était d'origine musulman... Bref les salauds aiment bien internet.

Pour en revenir à la cocotte en papier de la radio du matin, si quiconque peut être blessé par des propos sur sa personne, ou ses proches, la différence notable avec l'affaire Politeeks versus Le Pen est la catégorie dans laquelle se joue cette partie. 

Politeeks est un blogueur politique. Marine Le Pen est à la tête d'un parti politique. Politeek n'a pas le même poids qu'un responsable politique ou médiatique. Dans notre cas, nous n'avons pas affaire à une personnalité locale, une ancienne petite amie hystérique ou un marchand de tripes véreux qui se sentirait insulté. Je ne dis pas que le terme "truie Lepéniste"" est un terme aimable pour l'intéressée. Je pense juste qu'à ce niveau de responsabilité politique, on évite d'encombrer la justice avec de telles peccadilles.

Origine du titre : Couennerie

dimanche 5 juillet 2015

Noël grec !

Les grecs auront voté non !


Une partie de la gauche se régale du choix des électeurs grecs. Des journalistes comme Quatremer et des politiques de tous les bords seront donc tondus pour cette libération. 


La gauche d'ici va se faire plaisir ici d'un scrutin de là-bas qui va finir par se retourner contre nous. Les grecs n'auront jamais la capacité de rembourser la dette. Le contribuable français va donc devoir participer à l'effacement d'une dette. Mais ma gauche est contente.

Rassurez-vous, notre droite nationale, raide dans ses bottes, a aussi mystérieusement oublié l'ardoise qu'elle a laissé. Elle peut avec Sarkozy, Woerth ou Bertrand donner des leçons de bons gestionnaires, en traitant les grecs d'irresponsables ou de menteurs. Sarkozy demande même à Tsipras de quitter la tête du gouvernement ... grec. Une nouvelle fois, le clown oublie comment marche une démocratie.

Tsipras a gagné son référendum.

Demain ça va tanguer. Heureusement il reste Macron. Mes amitiés à François Hollande !

mardi 23 juin 2015

La mort des branquignoles

Enfin j'exagère. On nous annonce leur disparition. C'est un peu la conclusion de mes dernières lectures chez falconhill ou chez Nicolas

Le net est devenu une zone de guerre. Il suffit que Taubira se marre de l'onanisme de Ciotti pour que les réseaux et les journaux (qui suivent) se déchaînent. Je ne me moque pas, je participe. Tiens si quelqu'un connait le sujet sur l'ordonnance de 1945 relative à la délinquance juvénile, je le mets au défi de nous expliquer pourquoi Ciotti écharpe Taubira (ou vice-versa).

Les branquignoles ont auront la peau des réseaux sociaux. Un article partagé sur Facebook sur un moine momifié se prend une volée de raillerie insupportable et pire même pas drôle. Un moumoute74 donne des leçons de blocage sur twitter alors que lui-même interdit une bande de gauchiste sur son blog. Et je ne vous parle pas des commentaires sous les articles de presse...

Les branquignoles vont disparaître. Pire que les trolls, ils vont se bouffer entre eux. Les blogs politiques vont leurs survivre. Les cons !

dimanche 21 juin 2015

J'ai regardé un match de foot

J'aurai du préciser un match de foot féminin.
Rien à dire sur la technique.
Rien à dire sur le fair-play.
Rien à dire sur le score (ben ouais quand même)
mais quelle réalisation !
Les commentaires sont aussi nazes que chez les mecs. Les paraboles sont aussi pourries. Le physique, le prochain match contre l'Allemagne,  les moustaches ???
Et puis la petite vidéo d'arrière-plan sur le nourrisson qui perd sa totote. Trop mignon ! Jamais vu ça ailleurs.
Un match de filles que le réalisateur ramène à un truc de génitrices.
Les filles ont encore du chemin à faire.