Google+ Margaud cuisine mais préfère dîner en ville

mercredi 1 octobre 2014

J'ai fermé Sistraer

Sans vouloir vous raconter ma vie, en ce moment, je passe un temps certain en voiture. Les infos, la musique, les tracteurs ou autres engins à gros culs me permettent de réfléchir un peu sur l'instant présent.
Et puis ce matin, je pensais aux blogs en général et aux miens en particuliers. C'est devenu difficile d'écrire quoique soi. Pourtant l'actualité est riche : Il paraît que Raffarin ne se remet pas de sa défaite d'hier. Il paraît que Mon ex-président a des difficultés dans sa campagne interne pour la présidence de l'UMP. Il paraît que la Gauche a perdu le Sénat. Ah je vous l'apprend ? Désolé ! J'ai du contenu pour faire quelques billets et malgré tout l'envie ne vient pas. 
Plutôt que l'acharnement, j'ai décidé de débrancher définitivement le blog Amiral. Sistraer.net n'est plus. Je garde ce blog pour les petites histoires, pour les petits clins d'oeil, pour reprendre plus tard.

dimanche 7 septembre 2014

Mais quelle idée j'ai eu ?

Ce matin, j'ai pris le temps d'aller voir. J'ai allumé mon écran et taper les lettres d'un califat dont on nous raconte les barbaries.

Pour être sûr de comprendre, j'ai cherché les francophones qui combattent là-bas. Ils sont fiers d'eux. Leur motivation est impossible à comprendre. Ils se prénoment Abou, parle de Kalach, et de la Syrie. Mais à mesure où l'on s'enfonce dans leurs photos ou leurs vidéos, on ne peut être pris que de vertiges. 

Les ennemis sont morts. Les têtes sont coupées et suspendues. Il se trouve toujours un triste sire près à se faire un selfie avec la mort. 

Je viens de relever la tête. Je regarde dehors. Mes yeux parcourent la campagne. Rien ne bouge. Je n'entend aucun son. Et pourtant ma tête est pleine de fureur. J'ai envie de vomir.

samedi 6 septembre 2014

Toi aussi , teste ta famille, 13 % power !

J'ai glané un e-pub sur le net.
C'est facile ! M'allez payer pour une merde de 20 euros où une gonzesse règle son compte à son maquereau, ce sera oublié dès demain.

J'ai fait cadeau de cet e-pub à ma dame. Elle m'a regardé d'un mauvais œil, vu que je n'avais pas emballé le fichier sur la tablette avec un joli papier et son petit nœud. Le ton était méprisant. 

J'étais devenu un vilain ver de terre qui méritait de finir écrasé sous un talon aiguille. Comment ai-je pu penser qu'il pourrait l'intéresser. La fidélité au bonhomme pépère était sans faille. 

J'ai perdu une occasion de faire un cadeau pas cher. Mais je sais qu'on est dans la famille encore dans le 13 % restant des fidèles.

jeudi 21 août 2014

Comment j'ai nické la hotline de Banque Accord

Souviens-toi, pas de l'été dernier, mais de celui d'avant.
Un énième coup de fil :
"- Bonjour, banque Accord...
- Encore ? Je vous ai demandé 1287 fois d'arrêter les démarches commerciales.
- Mais monsieur, vous nous avez laissé votre numéro ...
- En remplissant le formulaire de la carte, je sais je regrette. Donnez moi le téléphone du service clientèle."
J'ai viré Banque Accord- Auchan-LeroyMerlin de ma vie.

Gros chantier pour la nouvelle maison, je prends la carte LeroyMerlin (facilité paiement,  points cadeaux). Malheur, j'ai encore donné le numéro fixe de la location provisoire. Comme c'est un numéro temporaire, je me dis que les dégâts seront vite réparés.

Changement de maison, je consulte le répondeur de l'ancienne box avant sa migration. Déjà 4 appels sans message, Banque Accord, je t'ai reconnu.

mercredi 20 août 2014

La connerie avait goût de citron confit

Le tajine n'existait du temps de Ginette Mathiot. Alors direction la piscine et son cours de cuisine pour nous autres les gourmands.
On s'installe. Oignon, persil, coriande et son ail, du poulet, poivre, sel et curcuma, huile d'olive.
Manquait le citron confit.

L'animateur explique, coupe, prend du sel. Un autre arrive, l'apostrophe avec une vanne qui tombe à plat comme l'ambiance. Le cuisto est un rasta et un arabe. Bref un incapable selon l'autre con (je résume). On finira par connaître la fin de la recette.

Pour finir, un troisième animateur arrive se faisant traiter de mi-homme mi-femme. On reste sur le cul.

Même les autochtones ont leurs beaufs.

mardi 19 août 2014

Harlem shake les cons

Nous voici sous des cieux  que les nuages ont oublié pour le moment.
D'ailleurs je vous écris de la chambre assombrie par les lourds rideaux qui rendent la température supportable. En bref, nous voici au Maghreb, au Maroc plus précisément.
Harlem et plus particulièrement Nadine ont décidé de rendre mon début de séjour plus prolixe que prévu. En effet  Nadine est gênée par le voile d'une femme et Harlem l'a compris (Nadine, pas la voilée, suivez un peu, s'il vous plait)
Il est curieux en effet que certains aiment à détester Nadine là où la simplicité devrait être la règle : à la plage. Imaginez donc tous et toutes, les corps allongés sur les serviettes profitant du soleil à rien faire. Les corps sexposent alors aux yeux de tout le monde, perfection et imperfection mis en commun.
Voici qu'une dame habillée d'un burkakini s'amuse dans la piscine sous les yeux interrogatifs de votre enfant. Vous l'aurez compris la scène a eu lieu hier. Prenant en témoin Nadine, nous pouvons lui dire qu'ailleurs aussi la religion rend ridicule les plus pieux croyants : jamais je n'irai cacher mes bourrelets sous une combinaison. Ayant habité un département français où le voile est commun, il me fallut rappeler à la gamine que la différence l'emporterai toujours sur l'ignorance et le ridicule de la situation.
Bref les cons comme Alexis Bachelay, député PS, devraient s'abstenir de toutes remarques. Ce dernier ayant eu l'idée de se taper du Harlem à l'heure de l'apéro. L'aberration constatée par mon camarade Désir et partagée par beaucoup ne vaut pas la peine de rendre les propos de Nadine Morale plus intéressant et pertinent qu'ils ne le sont.

dimanche 10 août 2014

Blogueur bête et méchant recherche réseau social

Avec quelques-uns de mes copains blogueurs, nous devrions créer l'International des blogueurs bêtes et méchants. Pourrait en faire partie celui : 
  • Qui aime boire un coup (voir deux) sans modération
  • Qui aime la franche rigolade 
  • Qui adore stigmatiser les cons
  • Qui n'a pas honte d'être dans la blogroll de Didier Goux
  • Qui sait qu'il est bête et méchant 
  • Qui sait qu'un blog est un réseau social. (MERDE !)
Ceux qui ne se reconnaîtraient pas dans ses statuts pourraient quand à eux former l'International des blogueurs qui ne savent pas qu'ils sont bêtes et méchants. Ils rassembleraient les blogueurs pisse-froids, qui ont un avis sur Israël et la Palestine, les classements de la plus longue Ebuzzing, ou la façon dont on adopte un enfant dans un chenil.

Je m'associe donc avec Fred qui stigmatise les cons qui s'ignorent : http://www.gogocamino.com/2014/08/corto-est-bete-et-il-faut-que-ca-se.html 

Sinon Pierre un conseil si tu nous lis, prends des vacances, ta rentrée va être compliquée.