Google+ Margaud cuisine mais préfère dîner en ville

mardi 13 septembre 2016

La corvée de Ciotti

Ça s'excite, ça hurle, ça insulte.
Eric Ciotti aurait été pistonné pour ne pas faire son service militaire. Le Canard enchaîné sort une archive et les commentateurs à la petite semaine font la révolution dans les Rézosocios.
Et pourtant à l'époque, qui n'aurait pas rêvé être P4, ou juste oublié. C'est que l'armée n'avait pas bonne presse.

Alors aujourd'hui ça gueule sur le supposé piston. Ciotti se défend mal en accusant Estrosi et Fillon de bienveillance. Et il jure qu'il n'était pas au courant. Le con.

Bref ça s'énerve mais juste sur le principe que le piston est très inégalitaire. Je vous rappelle que c'est le principe de base d'une idéologie de droite.

Sinon Ciotti est pro-service-militaire en 2016, tout comme ce grand penseur Michel Sardou qui voulait envoyer des conscrits lors de la guerre en Yougoslavie dans les années 90. On parie combien que ses enfants étaient à l'abri en Floride ?

Bolloré et la fonte de la banquise

Bobo, gaucho, crado,
Je regardais canal plus.
Mais ça c'était avant la touch-Bolloré.

Hier soir, je suis arrivé un peu tard.
La famille découvrait la 10.
Ce sera sans doute son quotidien dorénavant.
Et puis on a zappé.

Un comédien jouait au journaliste avec une pute vieille star de la mitterrandie qui faisait sa promotion.
Que c'était triste, pas drôle, pas pertinent.
Aucun intérêt.

Il nous reste à attendre la fonte des abonnés. Peut-être serons-nous les derniers ours blancs...

vendredi 26 août 2016

L'introduction qui conclut tout

Sarkozy ...

La France n'en veut pas. Enfin pas toute la France, il existe encore une tribu vénérant le petit Totem. Un éminent blogueur de la Vraie Droite, bien dégagée derrière les oreilles, nous confirme dans un billet de fainéant copier-coller de l'an passé pourquoi l'ex est son candidat.


L'introduction de ce billet est l'exacte conclusion de la politique passée (et sans avenir) de Nicolas Sarkozy :

"Pour les gneus-gneus qui viendraient ici commenter en disant: et comment il finance, et comment il met en place, etc..., ne vous fatiguez pas, le mode d'emploi viendra en son temps."

Merci de faire campagne de cette façon.



La cure de régime par Mariton

Elle va être vraiment marrante cette primaire à droite. (à gauche aussi d'ailleurs, j'en parlerai à un autre moment). Elle va être vraiment navrante cette primaire à droite.

Commençons par le plus triste : Sarkozy ayant décidé de faire ce qu'il sait faire le mieux : opposer les uns aux autres. Si possible il a tendance à choisir le camp "défavorable" en bulletin de vote pour l'accuser de tous les maux : profs, juges, fonctionnaires et en ce moment : les  mulsumans. Nicolas fait un résumé très clair du piège dans lequel tombe si souvent la gauche.

Ensuite il a ce qui est marrant. Prenons le député Les Républicains, vice-président de l'assemblée nationale : M. Marc Le Fur. Encore lui ? Faut dire qu'il est élu dans mon coin et que c'est un champion du populisme, du serrage-de-poignes et des solutions radicales. Fort heureusement il n'a jamais pu (su ?) se faire élire à la tête d'un exécutif. 

M. Marc le Fur est élu sur une circonscription rurale, vieillissante et ou le salarié-type est ouvrier -smicard dans une usine agro-alimentaire. Et il a décidé de soutenir Hervé Mariton, le clown triste des anti-mariage pour tous. Au menu : la fin de la progressivité de l'impôt, la fin des niches fiscales. Un seul taux pour tout le monde et un taux réduit pour les revenus inférieurs à 8000€. Toi le smicard, tu auras le même taux que ton patron. Elle n'est pas belle sa vie de patron ?


Sinon Mariton-Le Fur ont décidé de faire la peau aux politiques fiscales d'Etat. Ta maison prend l'eau. Elle manque d'isolation. Et tu laisses une blinde tous les hivers à EDF. L'Etat peut d'aider en partie à payer tes réparations. Avec Mariton les "contribuables indiquent en partie à l’Etat ce qu’il doit faire grâce à l’affectation d’une partie de l’impôt dû". Comment ? On s'en sais rien ? Sous quelles conditions ? Aucune idée ? Pour un peu ils vont nous inventer le vote censitaire pour la répartition des impôts.

Pas très sérieux tout ça.

vendredi 19 août 2016

le kif du néoprène

Le Burkini,

Désolé mais je ne vois pas pourquoi je ne donnerai pas mon avis. Tout le monde a le sien. Même le NPA devient "insane" devant cette polémique(?). Et que dire des nombreux quolibets qui viennent de l'étranger. La gauche moraliste, tendance islamo-compatible, s'est égarée depuis des années, dans des combats ou l'ethnicité prévaut sur les valeurs républicaines.

J'adore ce mot "valeur", pas vous ? Derrière les VALEURS de la REPUBLIQUE, on sent que ça souinge, ç'est smart et ça ferme la lourde aux grosses caisses. Et bien justement le burkini na rien à voir avec nos valeurs. 

Madame, vous avez le droit de vous déguiser en cache-pôt. Mais ici les femmes qui ont mis tant d'années à pouvoir s'émanciper (droit de vote, divorce, ivg, ou même celui d'avoir un compte bancaire à soi), n'ont pas à supporter votre choix d'arrière-garde.

Ou bien alors, gardez-ça pour vous, chez vous, avec vos amies. Démerdez-vous avec votre choix de vie !

Quand à tous les couillons, qui compare un burkini et une tenue de plongée, je vous propose un test. Mettez une tenue de plongée et restez un peu de temps en plein cagnard. Et on en reparle.

Membre de la fachosphère en vacances


samedi 13 août 2016

Les sauvageons des réseaux sociaux

Je viens de mettre à la poubelle un billet de blog ou je cherchais à expliquer pourquoi la grâce présidentielle en général et celle de Me Sauvage en particulier était une erreur démocratique.

Et puis je suis tombé sur cette image de l'ami Romain Blachier.

Tout est dit.